Un mouvement d’humeur signalé au port de Lomé

Un mouvement d’humeur signalé au port de Lomé

Les transitaires opérant au Parc des véhicules occasionnels (PVO) connu sous le nom TP3, observent depuis ce 21 octobre 2021, un mouvement d’humeur pour protester contre une décision de l’Union professionnelles des agrées en douanes (UPRAD-Togo) qui indique qu’à compter du 20 octobre 2021, les redevances perçues par les Commissionnaires en douane agrées sur les dossiers de véhicules, seront intégrées au Guichet unique du commerce extérieur au Togo (GUCE).

Cette nouvelle mesure, selon l’UPRAD-Togo, a pour objectif d’harmoniser et de centraliser la perception des redevances liées aux prestations des Commissionnaires des Douanes Agrées (CDA). Ce qui n’est pas du goût des transitaires non agrées.

« Depuis le matin, on a constaté qu’ils n’ont pas mis en application la décision comme prévu. Mais ce soir à 15H, on a senti la facturation de ces honoraires sur certaines factures. Cela veut dire que ce jeudi, les choses ne sont pas faciles sur le Port de Lomé. Nous nous ferons entendre pour ramener l’UPRAD-Togo à la raison », a déclaré Tona Sodji Komi, Secrétaire général-adjoint du Syndicat libre des transitaires du Togo.

Pour Mathias Adékpoé, porte-parole du collectif des transitaires non agrées, les autorités douanières ont été informés « que l’UPRAD-Togo a ramené cette décision sur laquelle auparavant il n’y a pas eu de conciliation. Quand l’UPRAD-Togo nous a appelé mardi pour nous informer de la décision, on a dit attention, qu’ils prennent du recul. Ça ne peut pas passer, mais ils veulent forcément l’appliquer pour que des fonds entrent dans leur caisse étant en fin de mandat. Eux, ils sont dans leurs bureaux, nous, on souffre sur le terrain et après le travail, le peu qui nous reste, ils décident de les reverser au GUCE. C’est impossible ! On a pris toutes les dispositions. S’ils osent mettre en application cette décision, on va tout paralyser. »

Il faut préciser que les honoraires des Commissionnaires en douane agréés (CDA) seront intégrés automatiquement dans les Documents Frais Unique (DFU) et perçus via les banques de la place. Ces fonds perçus pour le compte de l’UPRAD-Togo, devront être reversés sur les comptes des différents CDA concernés à l’issue des opérations.


E-mail