Le Poste de contrôles juxtaposés de Noépé opérationnel à partir du 1er novembre

Le Poste de contrôles juxtaposés de Noépé opérationnel à partir du 1er novembre

Les opérations de dédouanement de marchandises en transit, au départ ou en provenance du Ghana à destination du Togo ou d'autres pays, seront impérativement logées au Poste de Contrôles Juxtaposés (PCJ) de Noépé-Akanu à compter du 1er novembre 2021.

Cette mesure prise par le commissaire général de l'Office togolais des recettes (OTR), à travers un communiqué en date du 20 octobre 2021, s’inscrit dans le cadre de l'opérationnalisation effective de ce Poste de Contrôles et de la redéfinition du corridor Abidjan-Lagos.

Ainsi, sont visées par cet avis, les marchandises chargées dans les ports, usines, entrepôts ou autres installations similaires en provenance du Ghana. S’agissant du trafic des marchandises diverses achetées sur le marché ghanéen ou togolais communément appelées « acquits », les formalités de dédouanement sont domiciliées à la Division des Opérations Douanières de Kwadjoviakopé et au bureau de Douane de Ségbé.

Pour rappel, le Poste de Contrôles Juxtaposés de Noépé-Akanu construit sur une superficie de 17 hectares est inauguré en 2014. Depuis, il fait face à plusieurs obstacles d’ordre logistique qui retardent le démarrage de ses activités. Parmi lesquels des difficultés rencontrées relatives à la fourniture durable d’électricité, à l’approvisionnement en eau, et à la connectivité internet.

LIRE AUSSI. La mise en service du Poste de contrôle juxtaposé de Noépé se précise


E-mail