Le groupe français Vipp débarque au Togo

Le groupe français Vipp débarque au Togo

Le président du groupe français Vipp a annoncé ce jeudi 30 janvier à Lomé, le démarrage prochain des activités de Vipp Interstis au Togo, prévu pour le 1er avril 2020.

Spécialisé dans la gestion de la relation clients (téléopérateur/call center), Vipp (Valorisation des interactions de personne à personne) est une entreprise qui vise à « offrir une alternative offshore aux annonceurs français et européens dans l’externationalisation », selon ses dirigeants. Le Togo est son troisième pays d’implantation en Afrique, après le Cameroun depuis 2011 et le Bénin depuis 2018.

Selon la ministre des Postes, de l’Economie numérique et des Innovations technologiques, le choix du Togo n’est pas le fruit du hasard. « Il s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan national du développement (PND) en son axe 1 dont l’objectif est la mise en place d’un hub logistique et d’un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région », a dit Cina Lawson, présente à la conférence de presse organisé par Vipp.

L’enthousiasme du groupe à s’installer au Togo n’est pas voilé. « Nous nous sommes même demandés pourquoi nous ne sommes pas venus plus tôt », a lancé Charles-Emmanuel Berc, son président.

Selon les informations, le groupe Vipp va recruter ses premiers collaborateurs dès le 1er mars prochain. Il devra démarrer ses activités avec une centaine d’employés et compte en recruter près de 500 d’ici 2023. Ces derniers seront formés en relation clients par la société, ce que « le gouvernement togolais a trouvé satisfaisant », selon Cina Lawson.

Avec un portefeuille de plus de 35 millions de contacts par an, VIPP revendique le rang de 1er centre de contacts international d’Afrique subsaharienne. « Ses centres de contact multimédia comptent actuellement près de 3.000 collaborateurs en ligne au quotidien avec les consommateurs français », selon le groupe.


E-mail