Sociétés de trading : un comité mis en place pour le remboursement des adhérents

Sociétés de trading : un comité mis en place pour le remboursement des adhérents

Bonne nouvelle pour les malheureux épargnants des sociétés de trading et cie. Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, a signé le 19 juillet 2021, un arrêté créant un « comité chargé du suivi des remboursements des fonds collectés par les structures exerçant illégalement les activités monétaires et financières ».

Selon le document consulté par ‘Togo Business News’, ce comité ad hoc est présidé par le secrétaire général du ministère. Il es composé des représentants de la direction générale des études et analyses économiques, de la direction générale du trésor et de la comptabilité publique, de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), de l’Inspection générale des finances, de la cellule d’appui et de suivi des institutions de microfinance, d’épargne et de crédit (CAS-IMEC), et de la Cellule juridique du ministère de l’Economie et des finances.

 La mission de ce comité « consiste à organiser des rencontres avec les responsables des structures concernées, à effectuer des missions de vérification de ces structures, évaluer leur situation financière et leur patrimoine, et arrêter les modalités de remboursement des fonds collectés ».

« Illégalité »

En rappel, dans un communiqué signé le 26 mars 2021, Sani Yaya s’était prononcé sur la prolifération des structures illégales de placements à haut risque dans le pays, interdisant leurs activités. Ces structures, avait-il indiqué, exercent « en toute illégalité et ne sont pas autorisées à collecter des fonds auprès du public contre des titres de capital ou de placement. Elles proposent des gains mirobolants et flatteurs pour susciter l’engouement de la population à ces produits, l’exposant ainsi à un risque élevé de perte de l’épargne constituée durant tant d’année d’efforts ».

Il s’agit, entre autres, de Global Trade Corporation, de Cacespic-IF, de Prosperity Investment Corporation, de la Société de négoce et de courtage en banque (SNCB), de Leader Bureau Chymall-Sairui groupe Togo, d’Alliance in Motion Global, de City Century Heng Hue, de QNET, de J-Global Capital International, de Tiens, de Timex Trading, d’Aladin Groupe, de PetronPay Togo, de Black Empire, de High Life, de Global Building Investment and Trade, de Global Investment Trading (Liyerplimal).

LIRE AUSSI. QNET, Tiens, Petronpay… le gouvernement siffle la fin de la récréation


E-mail