Oragroup réalise un bénéfice net en baisse de 44% sur un an

Le groupe bancaire Oragroup a annoncé un résultat net en chute de 44% à 5,09 milliards FCFA, notamment en raison du coût net du risque qui a chuté de 35,3% comparativement à la même période de 2019.

Malgré les effets de la covid-19, le troisième trimestre a été marqué chez le groupe basé à Lomé par une taille de bilan de plus de 2.936 milliards de FCFA, en hausse de 13,8% comparée au 31 décembre 2019, avec une croissance soutenue des ressources ayant facilité le financement des économies des pays abritant le groupe, à travers les crédits directs (+8,9% comparé à décembre 2019) et le portefeuille des titres (+19% comparé à décembre 2019).

De même, bien que les revenus issus des opérations de transfert et de change dans les zones UEMOA et CEMAC ont connu une contraction, le produit net bancaire progresse de 3,5% à 118,99 milliards FCFA, comparativement à la même période de 2019 et soutenu par la hausse de la marge nette d’intérêt de 15%.

Pour sa part, le résultat brut d'exploitation s’établit à 36,03 milliards FCFA, soit une hausse de 2,3%, comparé à septembre 2019 et en lien avec la hausse des frais généraux (+4,1%) suite au renforcement des équipes et du développement du réseau d'agences.

« Le troisième trimestre 2020 est toujours marqué par la pandémie à COVID 19 qui a causé un choc sanitaire et économique sans précédent dans le monde. Malgré ce contexte difficile, le groupe a poursuivi ses efforts pour la réalisation de ses objectifs », a commenté la direction.

Leader sur le marché local togolais, Oragroup est un groupe bancaire africain présent dans 11 autres pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. 


E-mail