Les abonnés de J-Global appellent Faure Gnassingbé au secours

Les abonnés de J-Global appellent Faure Gnassingbé au secours

Les abonnés de J-Global, une société spécialisée dans le trading, face aux médias le 28 avril 2021 à Lomé, ont dénoncé le refus des promoteurs de ladite société en ce qui concerne le remboursement des capitaux investis, comme l’avais recommandé le gouvernement dans son communiqué du 29 mars 2021.  

« Ça fait presque un mois que le gouvernement a sorti un communiqué mettant fin à cette activité avec le remboursement immédiat des capitaux investis et les promoteurs ont promis de payer nos fonds déposées chez eux avec un calendrier bien établi. Mais en dépit de tout ça, rien ne se fait jusqu’à maintenant », a déploré le porte-parole des victimes, Ayivi Alognon.

Et pourtant « les dirigeants de la J-Global font croire autre chose à la population. Nous sortons ce matin pour porter à la connaissance de nos autorités et tout le peuple que la J-Global nous trompe et joue avec notre vie », a-t-il poursuivi.

Ayivi Alognon ne voit qui dormira si ses millions dorment quelque part et qu’il est impossible d’y toucher.« Des gens ici ont 10 millions, 15 millions voire 21 millions de francs CFA avec cette société. (…) nous sommes acculés tout le temps. Certains depuis un moment n’arrivent plus à voir le soleil », s’est-il indigné.

Les abonnés demandent une implication du président de la République Faure Gnassingbé, afin qu’ils puissent rentrer en possession des fonds investis.

C'est dans un communiqué en date du 26 mars, que le ministre de l'économie et des finances avait cité J-Global dans une liste de structures qui exercent « en toute illégalité » et qui  « ne sont pas autorisées à collecter des fonds auprès du public contre des titres de capital ou de placement. Elles proposent des gains mirobolants et flatteurs pour susciter l’engouement de la population à ces produits, l’exposant ainsi à un risque élevé de perte de l’épargne constituée durant tant d’année d’efforts ». Et d'interdire leurs activités des toute l’étendue du territoire national. 


E-mail