La dernière banque de l’UMOA est togolaise

La dernière banque de l’UMOA est togolaise

128e sur les 128 banques qui opèrent dans tous les huit pays de l’Union monétaire oouest-africaine (UMOA). C‘est la place qu’occupe une banque togolaise au classement 2019 des institutions de la région selon le total bilan, établi par la Commission bancaire.

Il s'agit de la Société inter-africaine de Banque (SIAB). Agréée depuis janvier 1977, l’institution bancaire – qui fait partie des plus anciennes sur le marché local - dispose en effet d’un total bilan de 11,271 milliards de FCFA, d’une seule agence à la date du 31 décembre 2019 pour un total de 57 employés selon la même source.

La banque sous administration provisoire a, au cours de l’exercice 2019, octroyé un peu plus de 7 milliards de FCFA de crédits à la clientèle, et collecté quelques 9,6 milliards de dépôts. Elle est 124e sur ces indicateurs au classement des 128 banques de l’UMOA.

Avec un actionnariat de 6,6 milliards de FCFA en 2019, la SIAB est contrôlée à 5,9% par l’Etat togolais. Mais ce dernier, seule entité nationale au capital, a également les parts de Libyan Foreign Bank (94,1%) en portage, ce qui en fait l’unique actionnaire. Par ailleurs, l’institution est dirigée par un administrateur provisoire (Victor N’Souwodji Ehe) dont la durée du mandat est prorogée tous les six mois par arrêté du ministre en charge des Finances dont un représentant chapote le conseil d’administration.

Extrait du classement établi par la Commission bancaire de l'UMOA au 31 décembre 2019. 


E-mail