A paris, comment Faure Gnassingbé renforce le partenariat avec les institutions financières

A paris, comment Faure Gnassingbé renforce le partenariat avec les institutions financières

A Paris depuis le 15 mai 2021 dans le cadre du Sommet sur le financement des économies africaines, le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé multiplie les rencontres avec les personnalités du monde économique et des partenaires au développement.

Le diplomate angolais Eustaquio Januario Quibato en fin de mission

Le diplomate angolais Eustaquio Januario Quibato en fin de mission

Le président togolais Faure Gnassingbé a reçu en audience le 10 mai 2021, l’ambassadeur de la République d’Angola au Togo, Eustaquio Januario Quibato, en fin de mission dans le pays. A son hôte, le diplomate a fait le point de la coopération entre leurs deux pays.

Faure Gnassingbé écrit à Patrice Talon

Le président togolais Faure Gnassingbé a adressé à son homologue patrice Talon du Bénin, une lettre de félicitation à la suite de la réélection de ce dernier à la tête de son pays. L’information a été donné et le courrier publié en intégralité par les médias béninois.

« Monsieur le Président, votre réélection à la magistrature suprême de votre pays à l'issue du scrutin du 11 Avril 2021 m'offre l'heureuse occasion de vous exprimer mes chaleureuses félicitations pour cette confiance que le peuple béninois vous a renouvelée. Profondément attaché aux relations d'amitié et de fraternité qui unissent nos deux peuples, je vous réitère mon entière disponibilité à poursuivre le renforcement de la coopération multiforme entre nos deux pays, pour la promotion d'un développement intégré et durable », lit-on dans le document daté du 23 avril 2021.

« Je forme le vœu que cette nouvelle mandature soit couronnée de succès pour vous-même, et empreinte de paix, de progrès et de prospérité pour le Bénin », ajoute le Togolais qui conclue en exprimant à son homologue, ses « compliments renouvelés et l'assurance » de sa « très haute considération ».

« Ce qui s’est passé est fort regrettable »

En rappel, la victoire de Patrice Talon suite à un scrutin jugé non inclusif par plusieurs analystes a été confirmée le 14 avril par la Cour constitutionnelle béninoise. L’homme d’affaires au pouvoir depuis 2016 a récolté 86,36 % des suffrages exprimés, un score largement suffisant pour lui éviter le second tour. Mais avant la tenue des élections, il a dû faire face à une série de manifestations parfois violentes dans certaines localités où les populations réclamaient d’une part son départ, et d’autre part, la libéralisation du jeu électoral.

« Maintenant les élections sont terminées, c’est ensemble que nous allons construire notre pays dans la concorde, l’unité nationale, la paix et la sécurité. C’est pour cela que je voudrais, en ce jour si mémorable où une nouvelle dynamique va s’installer, dire que ce qui s’est passé est fort regrettable et que nous n’avons pas le droit de le banaliser. Même si nous sommes prêts à aller au-delà, il va falloir faire ce qu’il faut pour que cela ne se répète plus jamais », a-t-il laissé entendre à l’annonce de sa réélection.

A (re)lire aussi - Reckya Madougou ne conseille plus Faure Gnassingbé

La question "RM"

A noter que Reckya Madougou dite "RM", candidate investie par le parti "Les démocrates" et écartée de la course à la présidentielle est toujours en détention dans une affaire de « financement de terrorisme » et d' « association de malfaiteurs ». L’ex-conseillère spéciale de Faure Gnassingbé avait accompagné le gouvernement togolais dans le processus de conceptualisation puis de création du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) en 2014, et conduit le processus de formulation et de formalisation du Mécanisme Incitatif de Financement Agricole fondé sur le partage de risques (MIFA), entre autres.

A (re)lire aussi - Bénin : Reckya Madougou définitivement écartée de la course à la présidence

« Les questions électorales étant des questions internes au Bénin, le Togo ne saurait s’ingérer dans les préoccupations de politique intérieure d’un pays voisin et ami », avait déclaré en mars dernier Christian Trimua, porte-parole du gouvernement togolais, lors d’une interview accordée à Africapresse.

Bénin: les conditions de détention dégradées de Reckya Madougou

 

Le point de la (nouvelle) visite de travail de Faure Gnassingbé au Congo

Le point de la (nouvelle) visite de travail de Faure Gnassingbé au Congo

Le Président de la République, Faure Gnassingbé s’est entretenu lors d’une visite de travail ce 14 mai 2021 à Brazzaville, avec le président congolais Denis Sassou NGuesso.

Le  guichet diaspora officiellement lancé

Le guichet diaspora officiellement lancé

Le ministre en charge des Affaires étrangères, Robert Dussey, a procédé, ce 10 mai 2021 à Lomé, au lancement du Guichet Diaspora et du programme d’actions pour le renforcement des contributions des togolais de l’extérieur au Plan Togo 2025.

La Turquie a une nouvelle diplomate au Togo

La Turquie a une nouvelle diplomate au Togo

Le Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé a reçu ce 26 avril 2021, les lettres de créance de l'ambassadrice de Turquie au Togo avec résidence à Lomé, Esra Demir.

Le Maroc aura bientôt une ambassade au Togo

Le Maroc aura bientôt une ambassade au Togo

Le Royaume chérifien aura une ambassade au Togo dans les jours à venir. L’annonce a été faite par le ministre togolais Robert Dussey des Affaires étrangères, après une conférence virtuelle tenue le 10 mai 2021, avec son homologue marocain.

Robert Dussey en visite de travail à N’Djaména

Robert Dussey en visite de travail à N’Djaména

Le ministre togolais des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des togolais de l’extérieur, a effectué une visite de travail à N’Djaména le 28 avril 2021, où il a été reçu en audience par le président du Conseil militaire de transition du Tchad, le Général Mahamat Idriss Déby.

Faure Gnassingbé à N'Djamena pour les obsèques du maréchal du Tchad

Faure Gnassingbé à N'Djamena pour les obsèques du maréchal du Tchad

Le président togolais Faure Gnassingbé est arrivé ce vendredi 23 avril à N'Djamena où il prend part aux obsèques de son ex-homologue tchadien Idriss Deby, annoncé mort des suites de blessures reçues au front.  Un "homme d’État dont l’engagement pour la paix au Tchad et la stabilité du Sahel fut constant", avait-il indiqué dans un message le 20 avril.