6,5 milliards de FCFA de la France aux populations vulnérables du Togo

6,5 milliards de FCFA de la France aux populations vulnérables du Togo

Le ministre togolais de l’Economie et des finances, Sani Yaya, l’ambassadrice de France, Jocelyne Caballero et le directeur de l’Agence française de développement (AFD) au Togo, François Jacquier-Pélissier ont signé le 21 janvier 2022 à Lomé, une deuxième convention de financement de 6,5 milliards FCFA (10 millions d’euros) en faveur des populations vulnérables.

Cette nouvelle subvention fait suite au don 3 millions d’euros que la France avait accordé au gouvernement togolais le 30 juin 2020 pour soutenir le Programme de revenu universel de solidarité Novissi.

« Ce nouveau projet est en parfaite cohérence avec la feuille de route gouvernementale Togo 2025 qui met fortement l’accent sur la promotion de l’inclusion sociale. Je voudrais vous rassurer quant à l’engagement du gouvernement togolais, à garantir une utilisation transparente du financement faisant l’objet de la présente cérémonie », a souligné Sani Yaya.

A en croire le ministère, ce nouvel appui financier de l’AFD permettra d’étendre l’accès aux transferts monétaires à 45 000 nouveaux bénéficiaires dont les plus vulnérables recevront 15 000 FCFA par trimestre pendant 18 mois. Ces bénéficiaires, dont 75% en milieu rural et 25 % en milieu urbain, seront identifiés dans les 100 cantons ruraux les plus pauvres et les quartiers précaires des zones urbaines. Au total, 125 000 ménages bénéficieront de ces transferts monétaires après la phase d’identification.

Il faut souligner que cette enveloppe de l’AFD porte à 136,57 milliards de FCFA son appui financier au Togo.


E-mail