Banque mondiale : le vice-président pour l’Afrique de l’ouest attendu à Lomé

Banque mondiale : le vice-président pour l’Afrique de l’ouest attendu à Lomé

Le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale, Ousmane Diagana, effectuera une visite officielle au Togo et ensuite au Bénin du 27 octobre au 02 novembre 2021, informe l’institution basée à Washington. Cette visite, sa première dans ces deux pays depuis sa prise de fonction le 1er juillet 2020, s’inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat entre la Banque mondiale et les deux pays, précise-t-on.

« Au Togo – où il séjournera du 27 au 31 octobre 2021–, Monsieur Diagana s’entretiendra avec Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbe, Président de la République, ainsi qu’avec des membres du gouvernement sur les grandes priorités de développement du pays et sur l’appui de la Banque mondiale pour leur mise en œuvre. Il s’entretiendra également avec des représentants de la société civile, du secteur privé, et avec des jeunes. Pour apprécier l’évolution de certains des projets financés par la Banque mondiale, le vice-président se rendra sur le terrain pour voir quelques réalisations et échanger avec des bénéficiaires », indique le communiqué de la Banque mondiale.

LIRE AUSSI. La Banque mondiale réorganise son département Afrique

Pour sa première visite au Cameroun et en Centrafrique, en septembre dernier, le vice-président de la Banque mondiale avait conclu plusieurs accords de financement portant sur plus de 500 millions de dollars.

De nationalité mauritanienne, Ousmane Diagana coordonne les relations de la Banque mondiale auprès de 22 pays et gère un portefeuille de projets, d’assistance technique et de ressources financières de plus de 38 milliards de dollars. Avant d’être nommé à la vice-présidence Afrique de l’Ouest et centrale, il était le vice-président des ressources humaines du groupe de la Banque mondiale. Il a également officié en tant que directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Benin, la Guinée et le Togo, alors basé à Abidjan.


E-mail