Togo : le général Yark interdit (encore) les pétards assourdissants

Togo : le général Yark interdit (encore) les pétards assourdissants

Il est formellement interdit sur l’ensemble du territoire national pour quelque motif que ce soit l’importation, la vente et l’usage de pétards assourdissants, lit-on dans un communiqué du 21 octobre signé par le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Yark Damehame.

Cette décision, selon le communiqué, est prise par arrêté interministériel n°0053/MSPC/MINARM/MEF du 16 février 2021.

« Tout contrevenant s’expose à la rigueur de la loi et des sanctions spécifiques prévues à cet effet », indique le ministre Yark Damehame.

« Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile invite l’ensemble de la population togolaise à observer scrupuleusement cette mesure d’interdiction. Il demande par ailleurs, aux forces de l’ordre à veiller à l’application stricte de l’arrêté ci-dessus cité », conclut l’ancien directeur de la gendarmerie.

Cette décision, annoncée quasiment à chaque fin d’année, vise à éviter tout risque d’incendie, d’accident ou d’utilisation malveillante. Mais les bruits de ces pétards assourdissants ne manquent (toujours) pas. 


E-mail