BOAD : Serge Ekué poursuit la réorganisation de son cabinet

BOAD : Serge Ekué poursuit la réorganisation de son cabinet

Après les nominations annoncées en novembre 2020 aux postes de directeur de cabinet et de secrétaire général de la présidence de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), Serge Ekué (photo), patron de l’institution régionale basée à Lomé, poursuit la réorganisation de son cabinet. En fonction depuis août 2020, il vient de nommer le Sénégalais Ibrahima Diouf en tant que conseiller spécial, et le Béninois Alain Tchibozo au poste de Chef économiste, un poste nouvellement créé.

L’annonce de ces nouvelles nominations au cabinet du président de la BOAD a été faite officiellement le 11 février 2021. « En tant que Conseiller Spécial du Président de la BOAD, Monsieur Diouf éclairera de ses avis, résultant de sa riche expérience de plus de 30 ans dans le secteur bancaire africain et international, les dossiers stratégiques de l’Institution, pour lesquels le Président de la BOAD voudra bien le solliciter », indique un communiqué de la banque.

Jusque-là directeur général d’EBI SA, la filiale internationale du groupe Ecobank basée à Paris, poste qu’il occupait depuis septembre 2016, Ibrahima Diouf avait également officié chez BICIS –Dakar (SENEGAL), CBAO Dakar et CITIGROUP, entre autres.

Pour sa part, le nouveau chef économiste, Alain Tchibozo aura la charge d’œuvrer à l’amélioration de l’accès de la Banque aux marchés internationaux des capitaux, au moment où l’Institution s’engage dans une dynamique de renforcement de ses fonds propres pour soutenir le développement économique et social des pays de l’UEMOA, selon la BOAD. Il est présenté comme un analyste financier spécialiste des banques européennes, avec 30 ans d’expérience. Sa nomination est perçue comme un signal fort de la nouvelle stratégie de mobilisation de ressources et d’intervention de la BOAD qui vient de lever la première émission obligataire à objectifs de développement durable (sustainability bond) du continent africain, avec un quelques 750 millions d’euros (environ 492 milliards de F CFA) empruntés. 

A (re)lire aussi: Le « coup de maître » de la BOAD sur le marché international

En rappel, la BOAD est l’institution commune de financement du développement des Etats de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA). 


E-mail