BIDC : Sani Yaya nommé président du conseil des gouverneurs

BIDC : Sani Yaya nommé président du conseil des gouverneurs

Le Conseil des gouverneurs de la Banque d'investissement et de développement de la Cédéao (BIDC) a, dans l'unanimité, nommé le ministre de l’Economie et des Finances du Togo, Sani Yaya, au poste de président lors de la 18éme réunion ordinaire tenue le 17 avril 2020 au siège de l’institution régionale à Lomé.

Le financier togolais mérite ce poste, d’après le président de la BIDC, le Ghanéen George Agyekum Donkor  dans un entretien accordé après la nomination, et cité dans un communiqué de l’organisation. Et d’indiquer que la nomination de Sani Yaya reflétait "son assiduité et sa polyvalence".

Selon la même source, George Agyekum Donkor a souligné, en effet, que le parcours professionnel du nouveau président dans les domaines financier et bancaire, de même que ses fonctions dans le secteur public, contribueront considérablement à créer la croissance, le développement et la valeur ajoutée. Il « s’est engagé à travailler en étroite collaboration avec le nouveau président pour faire passer la Banque à un niveau supérieur ».

Ministre togolais de l'Economie et des Finances depuis le 1er août 2016 et artisan de l’assainissement des finances publiques togolaises, Sani Yaya succède au ministre des Finances de la Sierra Leone, Jacob Jusu Saffa, à la tête du Conseil composé des ministres des finances et des ministres de la planification des quinze (15) États membres de la CEDEAO. Le natif de Kétao (préfecture de la Binah, 470 km de Lomé) cumule plus de 25 années d’expérience à des postes de responsabilités de haut niveau dont six ans à la BCEAO/Commission Bancaire de l’UMOA et près de six ans au sein du Groupe Ecobank (ETI) où il a servi en tant que Directeur de l’Audit et de la Conformité et membre du Comité Exécutif du groupe.


E-mail