100 PMI et PME de la région Centrale bénéficieront d’un accompagnement de la CCIT

100 PMI et PME de la région Centrale bénéficieront d’un accompagnement de la CCIT

La Chambre du commerce et d’industrie du Togo (CCIT) a organisé le 5 août 2020 dans la région Centrale du pays, une séance de sensibilisation à l’endroit des PME et PMI sur le projet de mise en place d’un incubateur d’entreprises industrielles dans la localité.

L’Université de Lomé et CimTogo signent un partenariat d’échange de compétence

L’Université de Lomé et CimTogo signent un partenariat d’échange de compétence

L’Université de Lomé et la société HeidelbergCement (CimTogo) ont conclu ce 27 juillet à Lomé, un accord de partenariat de deux ans visant à proposer aux étudiants des stages à la fin de leur cursus universitaires.

Un incubateur industriel pour dynamiser les ressources agricoles

Un incubateur industriel pour dynamiser les ressources agricoles

Valoriser les ressources agricoles en matières premières dont dispose le Togo par la mise en place d’un incubateur industriel. C’est le projet que porte la Chambre du commerce et d’industrie du Togo (CCIT) en partenariat avec la Fédération internationale des chambres consulaires d’Afrique (FICA).

Lancé ce 15 juillet, ce projet vise à appuyer les PME/PMI à promouvoir la transformation locale. « Il s’agit d’un partenariat avec la FICA pour mettre en place un incubateur d’industrie légère. Le principe d’un incubateur est de faire en sorte que nous puissions procéder à l’installation de petites entreprises pour pouvoir créer une synergie afin de leur permettre de faire des innovations dans les industries en vogue », a indiqué Germain Meba (photo), président de la CCIT.

« L’évolution de l’économie nationale trouve sa raison dans cet incubateur important qui sera érigé et qui sera un maillon indispensable. Le transfert de la technologie, l’expertise qu’on va apporter à ces cent entreprises à sélectionner est l’avantage de ce projet. Il apportera dans tous ces aspects un savoir-faire de qualité », a-t-il ajouté.

Les entreprises à sélectionner devront doivent avoir le minimum de base légale et le critère essentiel reste l’entrepreneuriat.

Togo : comment les ventes ont chuté en mai 2020

Togo : comment les ventes ont chuté en mai 2020

La Banque centrale des Etats d'Afrique de l'ouest (BCEAO) a publié le point sur la production de biens et services dans les pays membres de l’UEMOA pour le compte du mois de mai 2020. L’on note, entre autres, que le volume global des ventes des services marchands a chuté de 4% en variation mensuelle au Togo, et de 6,9% en glissement annuel.

Togo: les professionnels du pétrole des nationaux montent un groupement

Togo: les professionnels du pétrole des nationaux montent un groupement

Des opérateurs économiques du secteur pétrolier togolais se sont réunis le 24 juillet 2020 en assemblée générale constitutive pour mettre en place le Groupement des professionnels du pétrole des nationaux (GPPN). L'organisation a pour objectif la mise en œuvre des moyens propres pour faciliter l’activité économique autour de la commande, la distribution et la vente des produits pétroliers.

Jusqu'à 50.000 FCFA d'amende pour non-respect du port de masque dans les marchés

Jusqu'à 50.000 FCFA d'amende pour non-respect du port de masque dans les marchés

Le non-respect du port de masque dans les marchés sera désormais passible d’une amende au Togo. C’est ce qu’a annoncé un arrêté interministériel conjointement signé par le ministre Kodjo Adedze en charge du commerce et celui de l’administration territoriale, Payadoya Boukpessi.

Signé ce 8 juillet 2020, ce document qui indique que le port de masque est obligatoire dans les différents marché jusqu’à nouvel ordre précise que le non-respect de cette disposition sera passible d’une amende allant de 3000 à 20.000 FCFA et d’une interdiction d’entrée au marché. En cas de récidive, l’amende sera portée à 50.000 FCFA.

Le gouvernement depuis le 6 juin 2020, avait rendu le port de masqu obligatoire à tous afin de limiter la propagation du covid-19. 

 

Coronavirus : l’édition 2020 de la Foire internationale de Lomé annulée

Coronavirus : l’édition 2020 de la Foire internationale de Lomé annulée

Le gouvernement togolais a annoncé l’annulation de l’édition 2020 de la Foire internationale de Lomé (FIL) en raison du coronavirus. Ce grand rendez-vous fort privé par les opérateurs économiques et le public avait déjà connu ce sort en 2014 en pleine crise sanitaire due à l'épidémie d'Ebola.

Pétrolegate : le ministre du Commerce demande des audits

Pétrolegate : le ministre du Commerce demande des audits

Le ministre en charge du Commerce, Kodjo Adedze (photo), a donné des instructions pour que des audits soient menés « afin de rétablir la vérité » dans le pétrolegate du nom du dossier d’un présumé détournement de fonds dans la gestion de la commande des produits pétroliers par des membres du Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPP). L’annonce a été faite au soir du vendredi 17 juillet par Komlan Kondo, le Coordonnateur par intérim du comité lors d’un entretien diffusé à la Télévision nationale.

« Si malversations il y a, les auteurs seront poursuivis conformément aux textes en vigueur », a ajouté Komlan Kondo dans son exercice de démonstration d’absence de concussion et/ou de délit d'initié.

A la tête du CSFPP officiellement depuis le 5 juin en remplacement de Francis Sossa Adjakly, il répondait ainsi à l’information publiée le 9 juin 2020 par le journal L’Alternative qui a estimé entre 400 et 500 milliards de F CFA, le montant détourné par la société Vitol et son agent Fabrice Adjakly, fils de Francis Sossa Adjakly.

Pour sa part, Fabrice Adjakly a assigné le journal et son directeur de publication au tribunal de première instance de Lomé où un rendez-vous est pris pour le 12 août prochain. Réclamant un dédommagement de 5.000.000 de FCFA et la destruction des papiers du journal mis en vente et la suppression des articles sur les sites web.

« Cette plainte, somme toute, est la bienvenue et doit permettre à tous le Togolais de comprendre une fois pour de bon les dessous de l’importation du pétrole au Togo et le mécanisme de fixation des prix à la pompe », a commenté le journal dans sa parution du 14 juillet 2020.

Un projet de 13 millions de F CFA pour la fabrication de masques artisanaux

Un projet de 13 millions de F CFA pour la fabrication de masques artisanaux

Le gouvernement togolais finance la production locale de masques réutilisables à travers un projet piloté par le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (Faiej). L’objectif est d'aider les populations à faibles revenus à respecter les mesures barrières contre le coronavirus, notamment le port de masque.

Financé à hauteur de 13 millions de F CFA, ce projet devra permettre la production de 50 000 masques artisanaux.

Les travaux ont été confiés aux entreprises Nêko, Green Light et la société Jodie, toutes incubées par ‘Nunya Lab’, la structure d’incubation des initiatives entrepreneuriale du gouvernement. Les trois producteurs ont en effet reçu des équipements comme des machines à coudre, des machines à laver et à stériliser, des machines à sceller et d’autres fournitures indispensables à cet effet.