Prix des produits pétroliers : le gouvernement explique la hausse

Prix des produits pétroliers : le gouvernement explique la hausse

Face à la presse ce vendredi, le gouvernement togolais a donné des explications sur les nouveaux prix des produits pétroliers communiqués jeudi 10, et qui en vigueur ce 11 juin 2021.

Depuis le vendredi 11 juin, indique une déclaration lue par le ministre Kodjo Adedze du Commerce, entouré de deux de ses collègues du gouvernement (photo), sur toute l'étendue du territoire togolais, les prix des produits pétroliers ont été réévalués.  « Cette réévaluation est liée à l'évolution du cours de dollars et du baril du pétrole. En effet, le cours du baril du pétrole est passé  de 18 USD à 73,03 USD au 9 juin 2021, soit une augmentation de plus de 277%. Malgré cette augmentation, le gouvernement togolais a continué à soutenir les prix à la pompe », indique-t-elle.

Au 31 mai 2021, poursuit le ministre Adedze, ce soutien massif aux consommateurs s'est élevé à 13.067.989.172 FCFA. Sans cette subvention, les prix réels à appliquer, selon l'exécutif, seraient de 595 FCFA par litre pour le  Super sans plomb, de  568 FCFA pour le Gasoil, et de  417 FCFA pour le Pétrole lampant. 

 « Au titre de comparaison au plan sous-régional, tous les pays voisins ont déjà répercuté la hausse », indiquent les ministres qui n'ont pas manqué de rappeler les tarifs  en vigueur au Bénin et au Ghana. 

Ces prix subventionnés dégagent un manque à gagner pour l'Etat évalué à 5.380.978.537 FCFA pour la période de janvier à mai 2021, selon le gouvernement. 

A (re)lire aussi : - Togo : hausse des prix des produits pétroliers à la pompe


E-mail