Le Togo adhère à l’Accord d’établissement du Fonds pour le développement des exportations en Afrique

Le Togo adhère à l’Accord d’établissement du Fonds pour le développement des exportations en Afrique

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank), à travers un communiqué, a annoncé la récente adhésion du Togo et du Soudan du Sud à l’Accord portant création du Fonds pour le développement des exportations en Afrique (FEDA), sa filiale orientée vers l’impact sur le développement. Ainsi que la ratification du document par le Rwanda qui devient ainsi le premier pays africain à le faire.

Selon l’institution basée au Caire (Egypte), ces signatures constituent une nouvelle étape dans les efforts d’Afreximbank visant à mobiliser ses États membres afin qu’ils signent et ratifient l’Accord d’établissement du FEDA. Par ailleurs, souligne-t-elle, elles ont démontré le soutien croissant dont bénéficie le FEDA en vue de finaliser sa création légale.

« Les récentes adhésions de la République du Togo et de la République du Soudan du Sud à l’Accord d’établissement du FEDA et sa ratification par la République du Rwanda sont la preuve de l’élan et du soutien croissants dont bénéficie le FEDA en tant que nouvelle plateforme multilatérale de développement, qui jouera un rôle essentiel dans la promotion de l’industrialisation, du développement des exportations et du commerce intra-africain », a déclaré Professeur Benedict Oramah, président d’Afreximbank et président du conseil d’administration du FEDA dans un communiqué.

« Afreximbank se réjouit de la vision partagée de ses États membres d’établir une entité axée sur le développement du commerce et visant à fournir des fonds propres essentiels qui font défaut aux PME sur le continent africain », a ajouté le Nigérian.

En rappel, le FEDA vise à fournir un financement par fonds propres aux entreprises opérant dans des industries et des secteurs clés afin d’optimiser de manière significative la réalisation des priorités de développement d’Afreximbank, répondant ainsi aux objectifs stratégiques de la Banque dans le cadre des principaux piliers de sa stratégie de commerce intra-africain et de sa stratégie de développement de l’industrialisation et des exportations. Ses activités sont conçues pour soutenir l’expansion des infrastructures industrielles et la promotion du commerce intra-africain.

LIRE AUSSI. Le Togo désormais actionnaire de l’Africa Finance Corporation


E-mail