La société Amina ferme ses portes jusqu'à nouvel ordre

La société Amina ferme ses portes jusqu'à nouvel ordre

La société coréenne Amina installée dans la zone franche de Lomé et spécialisée dans la fabrication des mèches de cheveux synthétiques ferme ses portes pour ‘raison de sécurité’. L’information a été communiquée aux employés à travers une note de service signée par le directeur général D.H. Lee, qui précise que « pour raison de sécurité, la société est fermée à compter de lundi 20 septembre 2021 jusqu’à nouvel ordre.»

Les salariés de ladite société ont déploré les cas d’accident de travail qui se sont produits ces derniers temps au sein de la structure. En exemple, un jeune nommé Mazama recruté en tant que magasinier a été retrouvé mort écrasé entre un ascenseur et un mur dans la nuit du 31 août 2020.

Il faut noter que la société Amina, avec quelques 4.000 salariés, est le plus gros employeur de la zone franche togolaise. Elle fait face, depuis quelques mois (voire années) à un mouvement de revendications de la part des employés qui protestent (continuellement) contre « la dégradation continuelle des conditions de travail et de vie du personnel ouvrier », et « l’indifférence remarquable de la direction face aux préoccupations exprimées des travailleurs », selon une note émise en juin dernier par le bureau exécutif de l’Union Syndicale des Travailleurs de la Zone Franche d’Exportation (USYNTRAZOFE).


E-mail