La facilitation du commerce sur le corridor Abidjan – Lagos au cœur d’une réunion à Lomé

La facilitation du commerce sur le corridor Abidjan – Lagos au cœur d’une réunion à Lomé

La ville de Lomé a abrité du 16 au 17 septembre 2021, une réunion de haut niveau regroupant les ministres du commerce, des fonctionnaires des douanes, le secteur privé ainsi que les institutions financières des pays du corridor Abidjan – Lagos.

Cette rencontre avait pour objectif d’identifier les problèmes et défis contemporains auxquels sont confrontés les commerçants et autres parties prenantes le long du corridor, de développer et convertir des mesures pour réduire les bannières commerciales et ainsi renforcer le commerce régional et promouvoir l’intégration continentale. Elle vise également à attirer des investissements dans les infrastructures le long du corridor grâce à la collaboration entre le secteur public et le secteur privé.

Selon le ministère togolais du commerce, « le corridor  transporte environ 44 millions de personnes et 130 millions de tonnes de marchandises chaque année. Après la signature des prochains accords sur la facilitation des commerces sur le corridor Abidjan-Lagos, en moins de 5 ans, la population en transit devrait s’élever à plus de 45 millions. Les projections pour 2040 sont de plus de 65 millions de personnes. »

Il devra contribuer de manière décisive à étendre les buts et objectifs de la ZLECAf en fournissant non seulement un cadre pour répondre aux besoins socio-économiques mais aussi en créant des activités socio-économiques et en promouvant le commerce transfrontalier.


E-mail