CCIT : nouvelle prorogation du mandat de Nathalie Bitho (les motifs)

CCIT : nouvelle prorogation du mandat de Nathalie Bitho (les motifs)

Le gouvernement togolais a autorisé, le 22 septembre 2021, une prorogation de six mois du mandat de la délégation spéciale consulaire à la tête de la Chambre de commerce et d'industrie du Togo (CCIT) depuis janvier dernier.

Selon l'exécutif, l'équipe présidée par Nathalie Bitho a mené des actions dont les principales ont été présentées en conseil des ministres. Et cette prorogation vise à lui permettre « d'achever sa mission ».

A noter que la mise sous tutelle de la CCIT faisait suite à la suspension du processus électoral consulaire lancé en août 2020, conséquence d'un conflit lié à l'organisation des élections pendant que Germain Meba était encore aux affaires. Le ministre du Commerce, Kodjo Adedzé, avait donc décidé de suspendre le scrutin le temps que revienne un climat plus apaisé. A cet effet, les trois membres de la délégation spéciale avaient été nommés par arrêté N°002/MCIL/SG le 05 janvier 2021, et ont été pris en fonction le lendemain.

LIRE AUSSI. Suspension du processus électoral à la CCIT

Leur mission était la gestion des affaires courantes et urgentes de la Chambre, la révision des textes en s'inspirant des meilleures pratiques en cours dans la sous-région, et l'organisation des élections consulaires dans un délai maximum de six mois. La durée initiale de la mission était de trois mois renouvelable une fois à compter de la date de la nomination des membres de la délégation. 

LIRE AUSSI. La CCIT change de dirigeants


E-mail