Côte d’Ivoire : environ 134,7 milliards FCFA au profit des cultures vivrières

Côte d’Ivoire : environ 134,7 milliards FCFA au profit des cultures vivrières

La Banque mondiale a approuvé le 4 juin 2021, un appui financier de 250 millions de dollars soit environ 134,7 milliards FCFA, à la Côte d’Ivoire pour soutenir le Projet de Développement des Chaînes de Valeur Vivrières (PDC2V).

L’initiative financée par l’Association internationale de développement (IDA), vise d’une part, à lever les contraintes majeures à la croissance du secteur agro-alimentaire et d’autre part, à stimuler le développement de chaînes de valeurs vivrières plus inclusives, résilientes et compétitives.

Environ 600 000 petits exploitants agricoles, dont la moitié seront des femmes, 150 PME et au moins 400 microentreprises impliquées dans la production, la commercialisation et la transformation de produits agro-alimentaires, bénéficieront de ce projet.

L’Association internationale de développement (IDA) est l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Fondée en 1960, elle accorde des dons et des prêts à faible taux d’intérêt ou sans intérêts en faveur de projets et de programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire la pauvreté et à améliorer la vie des plus démunis. L’IDA figure parmi les principaux bailleurs de fonds des 76 pays les plus pauvres de la planète, dont 39 se trouvent en Afrique.


E-mail