CEDEAO : Faure Gnassingbé et ses pairs suspendent la Guinée

CEDEAO : Faure Gnassingbé et ses pairs suspendent la Guinée

Comme il fallait s’y attendre, la conférence des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), réunie ce mercredi 8 septembre, a suspendu la Guinée des instances de décision de l’organisation. Ce, suite au coup de force mené par des putschistes depuis dimanche, et qui ont arrêté le président Alpha Condé conduit à un lieu gardé secret.

Parmi les chefs d’Etat ayant pris part aux travaux, le Togolais Faure Gnassingbé dont le ministre des Affaire étrangères, Robert Dussey, avait préconisé, depuis lundi, un dialogue inclusif pour une transition pacifique.

Peu après son « opération », Mamady Doumbouya, le chef des putschistes, avait déclaré que son « coup de force » était légitime, affirmant que le président arrêté avait pris en otage le peuple guinéen pendant plusieurs années en privant les populations de leurs droits les plus absolus. Il a également annoncé qu’ « concertation sera ouverte pour décrire les grandes lignes de la transition. Ensuite, un gouvernement d’union nationale sera mis en place pour conduire la transition », sans pour autant donner la durée de celle-ci.

LIRE AUSSI. Crise en Guinée : le Togo préconise le dialogue pour une transition pacifique


E-mail