Togo : ICJ-VE commémore la Journée de l’Enfant Africain

Togo : ICJ-VE commémore la Journée de l’Enfant Africain

Les responsables de l’association Initiative Citoyenne des Jeunes la Voix des Enfants « ICJ-VE » étaient face à la presse ce mercredi 5 juin à Lomé, dans le cadre de la commémoration de de la Journée de l’Enfant Africain de cette année. Une opportunité pour l’organisation d’entreprendre des actions de plaidoyer auprès des autorités publiques, des organisations de la société civile et d’autres acteurs pour une plus grande mobilisation en faveur de la réalisation des droits des enfants contre les pratiques néfastes au Togo.

« L'interdiction légale explicite donne une assise solide pour prévenir et répondre aux pratiques néfastes et protéger ceux qui sont en danger et combattre l’impunité. Mais pour être efficace la législation doit être soutenue par un processus participatif et multidimensionnel de mise en œuvre nationale qui comprend : des initiatives d’information et de sensibilisation ; des services disponibles et accessibles ; des institutions actives ; et un large mouvement de mobilisation sociale », fait savoir Samiroudine Ouro-Sama, le président de l’association Initiative Citoyenne des Jeunes la Voix des Enfants « ICJ-VE ».

Lancée en 1991 par l’Organisation de l’union africaine (OUA), la Journée de L’Enfant Africain (JEA) est commémorée le 16 juin de chaque année par les États Membres de l’Union Africaine (UA) dont le Togo (conformément à la Résolution CM/Res.1290 (XL)). Le Comité Africain d’Experts sur les Droits et le Bien-être de l’Enfant (CAEDBE), organe conventionnel établi conformément aux Articles 32 et 33 de la Charte Africaine des Droits et du Bien-être de l'Enfant (la Charte/CADBE) pour surveiller la mise en œuvre de cette charte identifie le thème de la Journée de l’Enfant Africain. Le thème retenu cette année est : « Élimination des pratiques néfastes affectant les enfants : Progrès sur les politiques et pratiques depuis 2013 ».

La commémoration de la Journée de l’Enfant Africain de cette année est l'occasion de faire le point sur ce qui a été fait en matière d'adoption de politiques et de pratiques et de réfléchir à ce qui doit encore être fait pour éliminer efficacement les pratiques néfastes affectant les enfants en Afrique notamment au Togo. Cette journée offre en outre l'occasion d'examiner l'état des pratiques néfastes affectant les enfants en Afrique en particulier au Togo en se focalisant sur les problèmes auxquels les enfants sont confrontés dans leur vie quotidienne à cause de ces pratiques néfastes ; et, d'évaluer où nous en sommes en matière de protection et d'assistance aux enfants qui sont en danger et victimes de pratiques néfastes.

Recommandations

« Cette commémoration nous offre aussi l’occasion de féliciter les autorités togolaises pour les efforts consentis dans la mise en œuvre effective de la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant afin de protéger les enfants des pratiques néfastes. Toutefois, force est de constater qu’il reste encore beaucoup à faire pour l’effectivité de la mise en œuvre de cette charte et atteindre l’élimination des pratiques sociales et culturelles néfastes affectant les enfants », relève l’association qui fait une kyrielle de recommandations aux autorités togolaises allant dans ce sens.

Parmi elles, prendre des mesures nécessaires pour mener une étude ou évaluation nationale sur les pratiques néfastes affectant les enfants ; lancer des campagnes d'information et de sensibilisation au public pour éliminer les pratiques néfastes contre les enfants et ces campagnes doivent initier des discussions collectives impliquant les communautés concernées, et entreprendre le renforcement des capacités des professionnels travaillant avec et pour les enfants.

A Lomé, les municipalités de l’UEMOA à l’école de la structuration des projets

A Lomé, les municipalités de l’UEMOA à l’école de la structuration des projets

Un atelier de coaching de projets à l'intention des collectivités locales et municipalités de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (l'Uemoa) s'est ouvert mardi 5 avril à Lomé. Les travaux ont été lancés par Aminata Sy, qui représentait la Commission Uemoa, et le secrétaire général du District autonome du Grand Lomé (DAGL).

Immobilier: la société Togohome lance ses activités

Immobilier: la société Togohome lance ses activités

La société Togohome, une nouvelle entité qui fait son entrée dans le secteur de l'immobilier, a lancé officiellement ses activités le 13 janvier 2022 à Lomé.

« Au Balcon des dieux » : Toba Tanama dédicace son ouvrage

« Au Balcon des dieux » : Toba Tanama dédicace son ouvrage

« Au Balcon des dieux », l’essai de 260 pages de Toba Tanama, ex-directeur de l’Information et de la Communication de la présidence togolaise, a été dédicacé par son auteur le 10 juin 2022 à Lomé. Un ouvrage singulier dans sa présentation.

Un « Gala des femmes impactantes » pour marquer la Journée du 8 mars

Un « Gala des femmes impactantes » pour marquer la Journée du 8 mars

Le complexe Eyiwaland a tenu le 26 mars 2022 à Lomé, la toute première édition du « Gala des femmes impactantes » (GFI) dans le cadre de la célébration de la Journée du 8 mars. Un évènement organisé en partenariat avec GoodEvents, et qui se veut une plateforme de réseautage.

A Paris, une foire pour « révéler » le talent des professionnels africains

A Paris, une foire pour « révéler » le talent des professionnels africains

Pour sa 1ère édition, la Foire Internationale Africaine révèlera le talent des professionnels africains du 22 au 26 juin 2022 à Paris, selon un communiqué publié par les organisateurs. Lecture !

Togo : vers l’opérationnalisation du fonds national de promotion culturelle

Togo : vers l’opérationnalisation du fonds national de promotion culturelle

Réforme phare jusque-là du ministre Pierre Lamadokou à la tête du ministère de la Culture, le Fonds national de promotion culturelle (FNPC) est en bonne voie pour être opérationnel. Le projet de décret portant son organisation et fonctionnement a été examiné et adopté ce mercredi 11 mai 2022 en conseil des ministres.

Le Togo bénéficie de plus de 200.000 doses de vaccin Pfizer

Le Togo bénéficie de plus de 200.000 doses de vaccin Pfizer

Le Togo a réceptionné le 15 janvier 2022 à l’aéroport international de Lomé, un lot de 200.070 doses de vaccin Pfizer offert par la France.

Togo/PISCCA 2021 : OPAS œuvre pour l’autonomisation des femmes rurales dans le canton de Tchitchao

Togo/PISCCA 2021 : OPAS œuvre pour l’autonomisation des femmes rurales dans le canton de Tchitchao

Le projet ‘’accompagnement des femmes rurales pour un développement socio-économique et environnemental durable dans le canton de Tchitchao’’ entre dans sa phase active avec les séries de formation qui ont démarré. Les bénéficiaires de l’initiative ont en effet été formés les 28 et 29 décembre derniers, sur le compostage et  les pépinières pour le maraichage. Le projet est piloté par l’Organisation pour la Promotion de l’Agroécologie Solidaire (OPAS) et est financé par l’Ambassade de France au Togo dans le cadre de PISCCA 2021 (Projets Innovants des sociétés Civiles et Coalitions d’acteurs).