Col. Dokissime Gnama Latta: « Nous avons maîtrisé la maladie »

Col. Dokissime Gnama Latta: « Nous avons maîtrisé la maladie »

Le directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC-Togo), Dokissime Gnama Latta a rencontré le 7 octobre 2020, à Lomé, les responsables des compagnies aériennes et les partenaires pour faire le point des activités deux mois après la réouverture de l’aéroport international de Lomé dans le contexte de la Covid-19.

Selon le directeur général de l’ANAC-Togo, 90% des activités planifiées conformément aux recommandations internationales de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) et de l’Organisation ouest africaine de la santé (OOAS), ont été réalisées.

« Sur l’ensemble, nous avons exigé qu’avant d’embarquer quelqu’un, qu’il ait un test PCR négatif. Maintenant, toutes les compagnies s’y emploient. Quand on mettait les mesures barrières, nous voulons éviter une augmentation de la pandémie du coronavirus, d’une façon exponentielle. Aujourd’hui, nous avons maîtrisé la maladie. On parle de 0,23% sur l’ensemble. Sur plus de 15.000 personnes en transit, on a que 31 qui ont manifesté la maladie », a déclaré le col. Dokissime Gnama Latta.

Les autorités togolaises, avant la réouverture de l’aéroport international de Lomé le 1er août 2020, avaient annoncé que les passagers à destination du Togo, à l’exception de ceux en transit, devront être soumis au test PCR Covid-19 dont le coût est de 40 000 FCFA.

« Notre système est très performant. En Afrique, je n’en ai pas trouvé pas trouvé mieux. Nous invitons vraiment les gens à respecter la mesure de distanciation physique, pour laquelle nous avons pris soin de faire des tracées au sol », a-t-il ajouté.


E-mail