Covid-19 : vers le règlement définitif des factures des hôtels réquisitionnés

Covid-19 : vers le règlement définitif des factures des hôtels réquisitionnés

Le ministre du Tourisme et la Coordination nationale de gestion de la riposte à la Covid-19 rencontrent cette semaine, les promoteurs des établissements d’hébergement qui ont été réquisitionnés pour le confinement des malades potentiels et de personnes contacts dans le cadre de la lutte contre la pandémie. Objectif, échanger sur les modalités de règlement définitif des factures.

Covid-19 : Onomo Hôtel Lomé certifié par Bureau Veritas

Covid-19 : Onomo Hôtel Lomé certifié par Bureau Veritas

Le groupe Onomo Hôtels a scellé en début de cette semaine ‘’un partenariat stratégique’’ avec le Bureau Veritas pour la certification du dispositif sanitaire mis en place dans ses établissements, dont celui situé à Lomé (Togo) déjà certifié.

Un nouveau projet pour booster le tourisme au Togo

Un nouveau projet pour booster le tourisme au Togo

Le ministre de la Culture, du Tourisme et des Loisirs, Kossivi Egbétonyo, a officiellement lancé ce 15 juillet à Lomé, le projet « démarche qualité : dans les hôtels et établissements à caractère touristique au Togo’ ».  Il vise à insuffler un nouveau dynamisme au tourisme à travers le secteur hôtelier en améliorant les prestations de services en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire.

« Par ce projet, nous voulons accroitre la destination Togo, avoir plus de touristes. Ils seront rassurés que nous adoptons dans nos hôtels la qualité en hygiène que ce soit à Lomé ou à l’intérieur du pays », a indiqué Philomène Ayimdjagbaré, la directrice de la réglementation de l’inspection et de contrôle des établissements hôteliers et des bars.

Pour sa part, le ministre Kossivi Egbétonyo (photo) a indiqué qu’il compte mener une étude exploratoire des mécanismes et pratiques de la démarche qualité dans les établissements de restauration touristique au Togo. « Le ministère compte annoncer une procédure devant aboutir au bout de trois ans à la mise en place d’une base de données des établissements touristiques répondant aux normes et standards en termes de qualité. Ceci pour permettre la visibilité du système d’hôtelier au niveau international, et également relever le niveau économique du tourisme de 4,6 à 6,2% », a-t-il déclaré.

En rappel, le Togo a accueilli en 2018, 712.000 touristes dont le séjour a généré 48 milliards de FCFA et participé à la création de 8.000 emplois directs.

 

Covid-19 : congé technique pour tout agent hôtelier qui refuserait de se faire vacciner

Covid-19 : congé technique pour tout agent hôtelier qui refuserait de se faire vacciner

Le ministre de la Culture et du Tourisme du Togo, Kossi Lamadokou, a demandé aux responsables d’hôtels du Grand Lomé de « mettre en congé technique jusqu’à la fin de la pandémie (de Covid-19), tout agent qui refuserait de se faire vacciner ». Même s'il reconnaît "le caractère libre et volontaire de l'acte de vaccination".

L’Hôtel 2 février nominé pour les World Travel Awards

L’Hôtel 2 février nominé pour les World Travel Awards

L’Hôtel 2 février à Lomé figure parmi les 16 nominés de la 27e édition des ‘’World Travel Awards’’ qui récompense le meilleur hôtel d’Afrique.

Coronavirus : le gouvernement facture les voyageurs en quarantaine

Coronavirus : le gouvernement facture les voyageurs en quarantaine

Les voyageurs qui regagnent le Togo en cette période de pandémie de covid-19 ne séjourneront plus gratuitement dans les hôtels réquisitionnés par l’Etat à cet effet. Ils devront payer une facture dont le montant est fixé d’avance.

« Je vous demande de porter à la connaissance des compatriotes et des ressortissants étrangers bloqués hors des frontières, désireux de rentrer au pays dans le contexte actuel de la pandémie de la Covid-19, que compte tenu des contraintes budgétaires, le gouvernement togolais ne prendra en charge que partiellement les coûts inhérents à l'accueil et au séjour dans les hôtels de confinement » lit-on dans une note du ministère des Affaire étrangères émis à l’endroit des missions diplomatiques et consulaires du Togo.

À cet égard, poursuit la même source datée du 26 juin 2020, la coordination nationale de gestion de la riposte à la Covid-19 informe qu'un forfait de 500.000 F CFA (764 euros) par personne sera facturé pour la période de 14 jours de mise en quarantaine.

En rappel, plusieurs établissements hôteliers dont Lébéné, Eda-Oba et Oromo accueillent les voyageurs pour la durée de quarantaine en vigueur en raison de la pandémie.

 

Lomé perd de nouveau face au groupe Accor dans le dossier Sarakawa

Lomé perd de nouveau face au groupe Accor dans le dossier Sarakawa

Le 22 octobre, la Chambre commune de justice et d’arbitrage (CCJA) a débouté l’Etat togolais dans le litige opposant ce dernier au groupe Accor.

TTTI Sarl retenue pour réhabiliter la piste d’accès au site des hauts fourneaux de Nangbani

La société TTTI Sarl (Togolais tous travaux d'ingénierie) a été retenue par le ministère de la Culture, du Tourisme et des Loisirs pour les travaux de réhabilitation de la piste d’accès au site des hauts fourneaux de Nangbani, situé à environ 7 km de la ville de Bassar.

Basée à Lomé, cette entreprise de construction de bâtiments et réalisation des travaux publics arrive en tête des soumissionnaires reconnus conformes avec un montant TTC de 102,6 millions de FCFA. Il s’agit de l’issue d’un appel d’offres lancé il y a quelques mois et qui a connu la participation de 8 différents soumissionnaires dont trois non retenus (Maubin Sarl, BKT Construction et E.B. Sossa) pour diverses raisons.

Jadis lieu de travail du fer du peuple Bassar, le site qui comptait plus de 500 fourneaux dans les années 50 continue d'attirer les touristes intéressés. Selon les travaux de l'archéologue américain Philip De Barros (1983, 1985, 1986), les premiers hauts fourneaux de la localité datent de 400 ans avant Jésus-Christ.

Vers la réhabilitation de la piste d’accès au site des hauts fourneaux de Nangbani

Vers la réhabilitation de la piste d’accès au site des hauts fourneaux de Nangbani

Le ministère de la Culture, du Tourisme et des Loisirs envisage de réhabiliter la piste d’accès au site des hauts fourneaux de Nangbani, situé à environ 7 km de la ville de Bassar.

Selon un avis d’appel d’offres consulté par ‘Togo Business News’, il est demandé aux potentiels soumissionnaires « éligibles et répondant aux qualifications requises » de postuler, au plus tard le 23 avril 2020 pour la réalisation des travaux. « Les variantes ne sont pas autorisées », précise-t-on.

Jadis lieu de travail du fer du peuple Bassar, le site qui comptait plus de 500 fourneaux dans les années 50 continue d'attirer les touristes intéressés. Selon les travaux de l'archéologue américain Philip De Barros (1983, 1985, 1986), les premiers hauts fourneaux de la localité datent de 400 ans avant Jésus-Christ.

Construits en argile, ces hauts fourneaux servaient à fondre le minerai pour obtenir le fer nécessaire à la fabrication des armes blanches et les outils oratoires. Le site représente l’un des foyers importants de production du feu qui a alimenté pendant longtemps la région septentrionale du pays.

En rappel, le Togo envisage de faire de son tourisme, un pôle de croissance et faire passer sa contribution au PIB à deux chiffres dans les années à venir avec la création d’au moins 10.000 emplois décents dans le secteur d’ici 2022.