Lancement du PRISET, un projet de 20 milliards de FCFA dans le secteur de l’énergie

Lancement du PRISET, un projet de 20 milliards de FCFA dans le secteur de l’énergie

Les autorités togolaises ont lancé le 30 mars 2021 à Lomé, les travaux du Projet de réformes et d’investissement dans le secteur de l’énergie au Togo (Priset), financé à près de 20 milliards de FCFA par la Banque mondiale.

Signature du closing financier du projet de la Centrale thermique Kékéli Efficient Power

Signature du closing financier du projet de la Centrale thermique Kékéli Efficient Power

On en sait un peu plus sur l’étape de financement du projet de la Centrale thermique Kékéli Efficient Power, destiné à fournir une énergie électrique additionnelle à plus de 250.000 foyers togolais. Le closing du financement d’environ 60 milliards de Francs CFA de la centrale thermique Kékéli Efficient Power au Togo est intervenu le 10 juillet 2020, d'après les co-arrangeurs Oragroup et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD).

Togo : cartographie de l’exploitation minière artisanale à petite échelle de l’or et des substances

Togo : cartographie de l’exploitation minière artisanale à petite échelle de l’or et des substances

Le gouvernement togolais va réaliser une campagne géophysique aéroportée pour évaluer et certifier les zones de potentialités minières du sous-sol national et doter le Togo de données géo-scientifiques. «À l’issue de cette campagne, le Togo sera davantage attractif sur le marché international afin d’attirer considérablement des investisseurs dans le secteur minier», se justifie-t-il. Cette campagne est appuyée par la Banque mondiale à travers le Projet de développement et de gouvernance minière (PDGM), mis en place pour aider le gouvernement togolais à organiser, maîtriser le secteur des mines et des carrières afin de tirer le maximum de profit pour le développement socio-économique des populations sans préjudice sur la santé et l’environnement.

Togo : Dangote « décroche » deux permis de recherche

Togo : Dangote « décroche » deux permis de recherche

Après les deux accords de partenariat signés en novembre 2019 entre le Togo et Dangote Industries Limited du milliardaire nigérian Aliko Dangote, ce dernier a décroché deux nouveaux permis de recherche pour les phosphates carbonatés dans certaines localités du pays, toutes situées dans la région maritime. Renforçant ainsi sa position dans le secteur minier togolais.

Le Togo envisage la construction d’un laboratoire de biogaz

Le Togo envisage la construction d’un laboratoire de biogaz

Le Togo, pour développer davantage le secteur des énergies renouvelables compte construire au sein de l’Université de Lomé, un laboratoire de référence de production de biogaz.

Dénommé TogoLab, ce projet est soutenu par le Centre Ouest-africain de services scientifiques sur les changements climatiques et l’utilisation adaptée des terres (WASCAL) et le centre allemand de recherche sur la biomasse.

Selon le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche Koffi Akpagana (photo) qui a officiellement lancé les travaux, « ce projet contribuera à la vision du gouvernement de relever la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique et de valoriser leur potentiel dans le respect et la préservation de l’environnement, avec une volonté marquée pour les économies d’énergie et l’efficacité énergique ».

L’exploitation de la biomasse sera un atout pour le Togo dans le développement des énergies renouvelables

Les explications de ScanTogo sur les conflits avec les propriétaires terriens à Tabligbo

Les explications de ScanTogo sur les conflits avec les propriétaires terriens à Tabligbo

C’est la ville de Tabligbo où la société ScanTogo exerce ses activités de production de clinker, que ses responsables ont choisie ce jeudi 19 novembre pour donner aux médias, leur version des faits ayant conduit aux litiges dans l’affaire d’indemnisation des propriétaires et exploitants des surfaces exploitées par la filiale du groupe HeidelbergCement.

CEET: un investissement de près de 3 millions USD dans des installations antifraudes

CEET: un investissement de près de 3 millions USD dans des installations antifraudes

La Compagnie énergie électrique du Togo (CEET) va investir 2,9 millions USD dans l’achat de matériels antifraude pour lutter contre la fraude à l’électricité dans la capitale.

La BOAD va décaisser 25 milliards de FCFA pour le règlement des dettes de la CEET

La BOAD va décaisser 25 milliards de FCFA pour le règlement des dettes de la CEET

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) est au chevet de l'Etat togolais pour le règlement des dettes de la Compagnie d’Energie Electrique du Togo (CEET).

Réuni mercredi 24 juin, le conseil d’administration de la Banque a approuvé le financement partiel de plusieurs opérations dans la région UEMOA, dont une facilité en faveur du Togo pour le financement partiel du plan d’apurement de la dette auprès des fournisseurs d’énergie de la CEET, la compagnie qui assure la distribution et la vente de l’énergie électrique dans le pays.

Le montant à décaisser par l'institution régionale basée à Lomé est estimée à 25 milliards de FCFA. Cette annonce de financement partiel intervient pendant que le Nigéria, grand fournisseur du Togo en matière d'énergie, a fait connaitre (publiquement, et insiste sur) la facture 2019 que lui doivent le Togo et le Bénin qui n’ont pas effectué le payement. Les deux pays doivent 19,17 milliards de nairas (plus de 28 milliards de FCFA) à leur voisin selon un rapport trimestriel publié le 13 juin 2020 par la Commission nigériane de réglementation de l’électricité (NERC).

A noter que le conseil d’administration de la BOAD a également approuvé un financement de 15 milliards de FCFA pour la construction de la ligne d’interconnexion 161 kV Natitingou-Tanguiéta-Porga-Frontière Bénin/Togo et des postes HTB/HTA associés en République du Bénin. Un projet qui vise à satisfaire l’offre d’énergie, de façon durable, et de sécuriser l’approvisionnement en énergie électrique des grandes localités de l’extrême Nord du Bénin et du Togo.