Finance carbone : ARISE IS entre au capital d'Aera Group

Finance carbone : ARISE IS entre au capital d'Aera Group

L’entreprise ARISE Infrastructure Services (ARISE IS) a annoncé le 1er mars 2021, sa prise de participation de 35% au capital d’AERA Group, leader de l’ingénierie financière pour le climat en Afrique. Une initiative forte pour ce développeur et opérateur d’infrastructures qui a placé la croissance verte au cœur de sa dynamique de développement sur le continent.

Obligations de relance: le Togo double son appétit après un premier succès

Obligations de relance: le Togo double son appétit après un premier succès

Après un premier succès enregistré le 19 février 2021, le Togo émet le 5 mars 2020, des obligations de relance du Trésor de maturité initiale 3 ans et 5 ans. Il s’agira en effet de bons simultanées qui visent à lever quelques 40 milliards de FCFA sur le marché régional de l’UMOA.

UMOA : le Togo, premier pays à solliciter les obligations de relance sur le marché

UMOA : le Togo, premier pays à solliciter les obligations de relance sur le marché

Annoncées il y a quelques jours par la BCEAO et l’agence Umoa-Titres, les obligations de relance mises en place pour permettre aux Etats de l’UMOA de financer leurs plans de relance économique suite à la pandémie de Covid-19 vont être sollicitées pour la première fois par le Togo.

Dette : une bonne nouvelle du Club de Paris pour le Togo

Dette : une bonne nouvelle du Club de Paris pour le Togo

Les pays créanciers du Club de Paris ont accepté d'accorder au Togo, une extension de la durée de suspension du service de la dette du 1er janvier au 30 juin 2021. Ceci, en application de la fiche relative à l'initiative de suspension du service de la dette (ISSD) et son amendement également entre-temps approuvé par le G20.

OTR : les recettes ont progressé d’environ 4,5% en 2020

OTR : les recettes ont progressé d’environ 4,5% en 2020

L’Office Togolais des Recettes (OTR) a mobilisé 652 milliards de FCFA de recettes en 2020, contre 624 milliards en 2019, soit une progression d'environ 4,5%. « Nous avons réussi à atteindre et même dépasser les objectifs qui nous ont été assignés », a annoncé le commissaire général, Philippe Tchodie, cité par République Togolaise.

En rappel, les recettes fiscales togolaises avaient chuté, en avril 2020, de 14,8 % en glissement annuel et de 37% par rapport aux projections budgétaires de l'année 2020 selon les données de l’OTR. Ceci, en raison de la pandémie de Covid-18 signalée en mars dans le pays. D'ailleurs, entre janvier et février, les recettes fiscales avaient augmenté respectivement de 11,4% et de 7,9 % en glissement annuel. 

A (re) lire aussi: les recettes fiscales ont chuté de 14, 8% en avril 2020

Togo : l’inflation à son plus fort niveau depuis au moins 8 ans

Togo : l’inflation à son plus fort niveau depuis au moins 8 ans

Au Togo, l’inflation mensuelle a établi un nouveau record en décembre 2020, avec un taux de +3,6% selon les données de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO). L’inflation n’avait plus atteint ce niveau depuis au moins 8 ans*.

Un ancien d’Ecobank aux commandes de la joint-venture SBNA

Un ancien d’Ecobank aux commandes de la joint-venture SBNA

SouthBridge Investments (SBI) et New African Capital Partners (NACP) ont annoncé ce lundi 1er mars, le lancement de leur joint-venture dénommée SBNA. La structure sera pilotée par l’Ivoirien Charles Kié, CEO et cofondateur de New African Capital Partners, par ailleurs ancien cadre de Citibank, de Banque Atlantique, de l’AFC (Africa Finance Corporation) et d’Ecobank dont il a dirigé la filiale nigériane.

Obligations de relance : le Togo fait carton plein

Obligations de relance : le Togo fait carton plein

Le Togo, premier pays de l'UMOA à émettre les obligations de relance mises en place par la BCEAO et l'agence UMOA-Titres, a fait carton plein ce vendredi 19 février avec une couverture des plus remarques. Le pays qui recherchait un montant de 20 milliards de F CFA, a vu ses titres souscrits à plus de 112 milliards de F CFA, soit un taux de couverture de plus de 560%. Mais dans l'application des règles du marché, Lomé n'a retenu que 22 milliards de FCFA sur le montant mobilisé. 

Cette émission dénommée « Obligations de Relance (OdR) » vise à permettre à l’émetteur de mobiliser l'épargne des personnes physiques et morales en vue d'assurer la couverture des besoins de financement du budget de l'État du Togo dans le cadre de ces plans de relance économique afin de contenir les effets de la pandémie COVID-19 et renouer avec les performances d’avant la crise sanitaire. Il s’agit de titres par le Trésor Public du Togo, et qui bénéficient de la garantie souveraine de l'Etat.

 

Obligations de relance : le montant prévisionnel connu

Obligations de relance : le montant prévisionnel connu

On en sait un peu plus sur le montant que pourront émettre les Etats de la zone UMOA, dont le Togo, avec les obligations de relance, nouvel instrument de levée de fonds mis en place par la BCEAO et l’agence UMOA-Titres.