UMOA : le Togo, premier pays à solliciter les obligations de relance sur le marché

UMOA : le Togo, premier pays à solliciter les obligations de relance sur le marché

Annoncées il y a quelques jours par la BCEAO et l’agence Umoa-Titres, les obligations de relance mises en place pour permettre aux Etats de l’UMOA de financer leurs plans de relance économique suite à la pandémie de Covid-19 vont être sollicitées pour la première fois par le Togo.

Selon une annonce faite ce mardi 16 févier, le pays compte en effet mobiliser quelques 20 milliards de FCFA le 19 février 2021 à travers ce canal. L’opération offre un taux de 6,1%, et porte sur une durée de 5 ans.

A (re) lire aussi :  Un nouvel outil d’emprunt sur le marché régional

Emis par voie d’adjudication ouverte, ces titres sont dématérialisés et tenus en compte courant dans les livres de la BCEAO et bénéficient d’avantages spécifiques pour les investisseurs mais également pour les émetteurs souverains.

A (re) lire aussi : Le montant prévisionnel des obligations de relance pour 2021

En rappel, le Togo avait déjà levé 110, 5 milliards de F CFA en janvier 2021 à travers deux sorties sur le marché. En 2020, le pays avait mobilisé 623,2 milliards de FCFA, contre environ 321 milliards en 2019. Une forte hausse justifiée par les taux d’intérêts relativement bas des bons Covid-19 initiés sur le marché dans le but de financer la lutte contre la pandémie.

A noter que Lomé envisage emprunter 585 milliards de F CFA sur le marché régional en 2021. 


E-mail