Trois Togolais dans un cadre de réflexion sur le traitement de la dette

Trois Togolais dans un cadre de réflexion sur le traitement de la dette

Ils sont trois Togolais parmi les 24 fondateurs d’un nouveau think tank qui vise à approfondir la thématique et adresser plus largement le sujet du financement public et privé sur le continent africain. Ceci, dans la suite des réflexions sur la dette souveraine des États africains lancées en 2020. Il s’agit de la ministre Sandra Johnson, secrétaire générale de la Présidence, du célèbre économiste Kako Nubukpo, conseiller économique du Président de la Commission de l’UEMOA, et de Félix Edoh Kossi Amenounve, directeur général de la Bourse régionale (BRVM).

Selon ses concepteurs, ce nouveau think-tank dénommé A New Road (Une nouvelle route) pour A new Round-Table On African Debts (une nouvelle table-ronde sur les dettes africaines) veut notamment proposer des solutions pour améliorer l’accès aux capitaux du continent. Il est créé à l’initiative de Nicolas Jean, associé et membre du comité exécutif du cabinet d’avocats Gide, et de la société indépendante de conseil aux États Global Sovereign Advisory (GSA).

« Au-delà du traitement à chaud des dettes, sujets dont se sont emparés notamment le G20 et le FMI par un mécanisme de traitement commun, l’amélioration des conditions de financement des États et des projets privés reste une problématique à part entière. Il y a matière à réflexion et surtout à amélioration de la situation. C’est ce à quoi nous voulons contribuer », explique Nicolas Jean dans les colonnes de ‘Jeune Afrique’. Précisant que le "premier think tank dédié aux dettes publiques africaines", « ne sera pas une structure de lobbying ou de réseautage mais un espace de réflexion porté essentiellement par des acteurs africains ».

A noter que le think thank est enregistré comme structure à Paris (France), et structuré comme une entité à but non lucratif et apolitique, et dont les membres partagent la certitude que des solutions innovantes émergeront d’une réflexion collective et plurielle. « Le lancement officiel de cette initiative aura lieu le 21 avril 2021 à Abidjan (Côte d’Ivoire), à l'occasion d'une conférence de presse (retransmise en ligne) de présentation du think tank A New Road et de ses membres fondateurs. L'une des premières échéances du think tank sera le sommet sur le financement des économies africaines qui doit avoir lieu le 18 mai prochain à Paris, et sera l’occasion d'échanger avec les acteurs conviés à ce sommet afin d'initier la dynamique de co-construction visée par A new Road », indique un communiqué.


Liste complète des membres fondateurs du think-tank : Siandou Fofana, ministre du Tourisme et des Loisirs de Côte d’Ivoire ; Sandra Ablamba Johnson, secrétaire générale de la Présidence du Togo ; Romuald Wadagni, ministre de l’Économie et des Finances du Bénin ; Kako Nubukpo, conseiller économique du Président de la Commission de l’UEMOA ; Najat Vallaud-Belkacem, directrice de One France ; Hubert Védrine, associé gérant de « Hubert Védrine Conseil » ; Hamet Aguemon, associé chez Southbridge ; Roselyne Chambrier, directrice d’Arise Côte d’Ivoire ; Félix Edoh Kossi Amenounve, directeur général de la BRVM ; Jean-Marc Brou, conseiller du Premier ministre ivoirien chargé des questions financières, du suivi de la dette et des risques financiers ; Omar Cissé, PDG d’InTouch ; Sidi-Mohamed Dhaker, directeur de cabinet du gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie ; Youssouf Fadiga, directeur général de la BNI de Côte d’Ivoire ; Tariye Gbadegesin, directrice générale de ARM Harith Infrastructure Investment Limited ; Ghislane Guédira, directrice chargée de mission auprès du PDG d’OCP ; Olivier Granet, directeur général de Kasada Capital Management ; Nicolas Jean, associé chez Gide ; Adama Kamara, conseiller spécial à la Primature de Côte d’Ivoire ; Anne-Laure Kiechel, fondatrice de Global Sovereign Advisory ; Pedro Novo, directeur exécutif en charge de l’export de BPIfrance ; Mario Pezzini, directeur du centre de développement de l’OCDE ; Wilfrid Lauriano do Rego, président du conseil de surveillance de KPMG France et coordonnateur du Conseil présidentiel pour l’Afrique ; Laurent Thorrance, gérant d’Axelcium ; Stanislas Zeze, PDG de Bloomfield Investment Corporation.


E-mail