Le Togo rembourse 14,861 milliards de FCFA de dettes islamiques le 17 février

Le Togo rembourse 14,861 milliards de FCFA de dettes islamiques le 17 février

L’Etat togolais va procéder le 17 février 2021 au paiement de la marge semestrielle ainsi qu’au remboursement partiel de son emprunt obligataire islamique dénommé « Sukuk Etat du Togo 6,50 % 2016-2026 » pour un montant total de 14,861 milliards de FCFA, informe Financial Afrik.

« La marge semestrielle s’élève à 4,252 milliards de FCFA et le remboursement partiel du capital à 10,608 milliards de FCFA. Ce paiement en vue fera suite à quatre autres d’un montant global de 62,884 milliards de FCFA », précise le journal spécialisé.

A (re)lire aussi: Finance islamique : le Togo de nouveau à l’heure du paiement

Cette obligation islamique avait été lancée du 20 juillet au 10 août 2016 via un appel public à l’épargne sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) par les autorités gouvernementales togolaises, et portait sur un montant de 150 milliards de FCFA. Pour attirer les investisseurs et souscripteurs, elles avaient fixé une marge de profit de 6,5% à leur verser.

A (re)lire aussi: Vers le remboursement partiel du capital et paiement d'intérêts de l'emprunt islamique

Structurée autour d’un fonds commun de titrisation de créances (FCTC) qui avait émis  15 millions de parts  d’une valeur nominale de 10 000 FCFA l’unité, l’opération avait été arrangée par la Société islamique pour le développement du secteur privé, et a permis à l’État de mobiliser les 150 milliards de FCFA d'une maturité prévisionnelle de 10 ans, assortie de 2 ans de grâce.

L’actif Sukuk (dont la valeur est au moins égale à 200,025 milliards de FCFA) avait consisté en l’usufruit d’un ensemble de 12 biens immobiliers dont l’immeuble du Site de la Foire Togo 2000 évalué à 72,493 milliards, le siège de Togo Télécom évalué à 19,552 milliards et l’immeuble du siège de l’OTR, évalué lui à 13,739 milliards.


E-mail