Togo : les recettes fiscales ont chuté de 14, 8% en avril 2020

Togo : les recettes fiscales ont chuté de 14, 8% en avril 2020

Les recettes fiscales togolaises ont chuté, en avril 2020, de 14,8 % en glissement annuel et de 37% par rapport aux projections budgétaires de l'année 2020 selon les données de l’Office togolais des recettes (OTR) reprises dans un rapport de la Banque mondiale.

« Cela reflète une réduction significative des recettes perçues par le Commissariat des Douanes et des Droits Indirects (-12,7%) tandis que les revenus du Commissariat des douanes ont diminué de 17,4% sur la même période. Il convient de mentionner qu’en janvier et février, alors qu’il n’y avait pas de cas de COVID-19 dans le pays, les recettes fiscales ont augmenté respectivement de 11,4% (glissement annuel) et 7,9 % (glissement annuel). La baisse observée en mars et avril est donc surement due à l’impact négatif de la COVID-19 sur l’activité économique », analyse l’institution.

Le 15 mai 2020, le ministre Sani Yaya de l’Economie et des Finances avait fait savoir, lors d’une réunion de concertation tenue avec le secteur privé à Lomé, que les ressources budgétaires chuteraient de 578,4 milliards de F CFA à 348,4 milliards cette année en liaison avec une baisse des recettes fiscales d’environ 198 milliards, aggravée par une baisse des recettes non fiscales et de services de 32 milliards.

Pour leur part, les dépenses ont augmenté substantiellement sur la même période « du fait des différentes interventions de l’Etat visant à arrêter la propagation du virus et protéger les plus vulnérables ». Selon le rapport de la Banque mondiale, les dépenses totales ont augmenté de 20% en avril 2020 traduisant une hausse combinée des dépenses courantes et des dépenses en capital.


E-mail