Finance islamique : le Togo de nouveau à l’heure du paiement

Finance islamique : le Togo de nouveau à l’heure du paiement

L’Etat du Togo procédera le 17 août prochain au paiement des profits semestriels et au remboursement partiel du capital de son emprunt dénommé « Sukuk Etat du Togo 6,50% 2016 – 2026 », selon une annonce de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). Ce titre, poursuit la même source, cotera ex-marge à partir du 13 août.

Ce paiement porte sur un montant total de 15,165 milliards de FCFA, à raison de 4,557 milliards de profits  et 10,608 milliards de remboursement partiel du capital. L'annonce devrait être le 4e rendez-vous de paiement selon le calendrier de distribution périodique établi au lancement de l’emprunt. Le prochain est fixé au 17 février 2021, et la date de dissolution prévue est le 26 août 2026.

Structurée autour d’un fonds commun de titrisation de créances (FCTC) qui avait émis  15 millions de parts  d’une valeur nominale de 10 000 FCFA l’unité, l’opération avait été arrangée par la Société islamique pour le développement du secteur privé entre le 20 juillet et le 10 août 2016 par appel public à l’épargne sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA), et a permis à l’État de mobiliser 150 milliards de FCFA, d'une maturité prévisionnelle de 120 mois, assortie de 2 ans de grâce.

L’actif Sukuk (dont la valeur est au moins égale à 200,025 milliards de FCFA) avait consisté en l’usufruit d’un ensemble de 12 biens immobiliers dont l’immeuble du Site de la Foire Togo 2000 évalué à 72,493 milliards, le siège de Togo Télécom évalué à 19,552 milliards et l’immeuble du siège de l’OTR, évalué lui à 13,739 milliards.


E-mail