En crise politique, le Mali privé d’un emprunt de 30 milliards de FCFA

En crise politique, le Mali privé d’un emprunt de 30 milliards de FCFA

Le Mali a été privé ce mercredi 26 août, d’une enveloppe de 30 milliards de FCFA qui devrait être mobilisée sur le marché de l’UMOA à la suite d’une émission simultanée d’Obligations assimilables du trésor public (OAT) de maturité 3 ans et 5 ans.

L’Agence UMOA-Titres dans un communiqué rendu public le 25 août, notifiait le report de l’émission à une date ultérieure en raison du coup d’état perpétré contre le président Ibrahim Boubacar Keita et la dissolution du gouvernement.

La situation devient ainsi de plus en plus délicate pour le Mali étant donné qu’il traverse une crise sécuritaire, socio-politique et sanitaire. Entre-temps, c'est la BCEAO qui a décrété la fermeture des portes de ses agences dans le pays, dans le but de "sécuriser son personnel et les valeurs".


E-mail