Justice : l’UTB condamnée pour pratiques illégales

Justice : l’UTB condamnée pour pratiques illégales

L’Union togolaise de banque (UTB) a été condamnée le 17 mars 2021 par le Tribunal du commerce de Lomé pour pratiques illégales. Et a interjeté appel.

L’affaire porte sur le compte d’un client qui serait devenu l’objet d’opérations dites louches de la part de la banque, et dont le client n’a pas connaissance. Ayant remarqué les faits, la banque aurait commis un expert à l’effet de vérifier les comptes et surtout départager les parties. L’affaire portée devant le Tribunal du commerce, l’UTB a été sommée de reverser les sommes indûment prélevées et qui s’élèvent à plus de 500 millions de F CFA sur le compte du client, d’après le quotidien ‘Liberté’ qui relève l'information. Cette sommation, précise le journal, est assortie d’astreinte à raison de 2 millions de FCFA par jour de résistance.

« Pour avoir manqué à ses obligations de bonne foi et de moralité dans sa convention avec la victime, la banque est condamnée à payer des dommages-intérêts en réparation des préjudices économiques et moral dont le client a été victime », lit-on dans ‘Liberté’. Qui informe également que l'établissement bancaire basé à Lomé a immédiatement interjeté appel, et la Cour d’appel devra se prononcer sur le dossier le 21 avril 2021.

« Le client contacté, n’a pas souhaité se prononcer sur l’affaire pour l’instant », indique le quotidien privé. « Tout comme il nous avait demandé en février de ‘laisser les rats et les souris, ils mourront eux-mêmes de ce qu’ils mangent’ », ajoute ‘Liberté’.

En rappel, c’est en février 2021 que le journal relevait qu’un client de la banque avait été victime d’arnaque et qu’un compte parallèle avait été créé pour alourdir le débit. Des agents de la banque avaient en effet manipulé à leur guise le compte crédit du client ayant ouvert un compte courant auprès de l’UTB, et gonflé le solde de celui-ci à travers des opérations louches et irrégulières, précise le quotidien privé.

Acteur majeur du système bancaire togolais, l’UTB avait été créée en juin 1964 sous forme de société d’économie mixte, et agréée le 25 avril 1977. L’institution dispose à ce jour d’un capital social de 10 milliards de FCFA entièrement contrôlé par l’Etat togolais.

C’est la quatrième banque opérant sur le marché togolais en terme de total bilan (251 milliards de FCFA au 31 décembre 2019) derrière les filiales togolaises d’Orabank, d’Ecobank, et Banque Atlantique Togo. La banque a collecté 243 milliards de FCFA de crédit et octroyé 156 milliards de FFA entre en 2019.

A (re)lire aussi : - Le top 5 des banques togolaises


E-mail