Allianz-Sunu : les raisons d’un deal

Allianz-Sunu : les raisons d’un deal

En avril 2019, cinq filiales du groupe Allianz Africa dont celle du Togo sont passées officiellement sous le giron du groupe Sunu. Un deal sur lequel revient Coenraad Vrolijk, directeur général régional de l’assureur allemand dans une interview publiée par l’agence ‘Ecofin’.

L’opération a concerné cinq filiales d’Allianz Africa dans la zone CIMA (Conférence interafricaine des marchés d'assurance), un organisme communautaire du secteur des assurances. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso (Vie et Non Vie), du Mali et du Togo.

« Lors des dernières années, Allianz a continué à enregistrer une rentabilité satisfaisante sur l’ensemble de la zone CIMA, incluant les entités cédées. Toutefois, la nouvelle réglementation CIMA nécessite un capital social minimum de 5 milliards FCFA d’ici mi-2021. Etant donné la taille de ces marchés, les projections d’Allianz ont suggéré que l'augmentation du capital règlementaire rendrait difficile le maintien de niveaux de rentabilité répondant aux attentes du Groupe au sein de ses filiales », a déclaré Coenraad Vrolijk.

« Nous continuons d’investir sur les marchés CIMA que nous couvrons actuellement, avec des positions déjà fortes en Côte d’Ivoire, au Sénégal ou encore au Cameroun. Nous avons répondu aux niveaux exigés sur le capital social minimum et continuons de développer nos réseaux de distribution pour proposer le meilleur des solutions Allianz à nos clients, en simplifiant au maximum nos processus de souscription et d’indemnisation et en exploitant les opportunités du digital pour créer encore davantage de proximité avec nos clients », a ajouté le dirigeant néerlandais.

Classée «deal de l’année 2019» par le journal spécialisé ‘Financial Afrik’ aux Financial Afrik Awards, l’acquisition des parts d’Allianz par Sunu a permis à sa filiale Sunu Assurances Iard Togo d’hériter de la totalité de l’actif d’Allianz Togo évalué à 5,055 milliards de FCFA, et d’un passif évalué à 4,12 milliard, soit un apport net de 934,615 millions de FCFA.


E-mail