Lomé prend (déjà) langue avec Bamako

Lomé prend (déjà) langue avec Bamako

Le ministre togolais en charge des Affaires étrangères a été reçu le 19 octobre 2020 par les nouvelles autorités maliennes de la Transition à Bamako. Au cours de la rencontre, Robert Dussey a réitéré les félicitations du président togolais Faure Gnassingbé à son homologue Bah N’Daw "pour ses qualités d’homme d’Etat et de grande rigueur" qui ont "motivé sa désignation pour conduire les destinées du Mali en cette période particulière de son histoire".

Les discussions entre les deux parties ont porté sur la persistance et l’expansion du terrorisme et de l’extrémisme violent en Afrique en général et, beaucoup plus particulièrement, dans la région ouest-africaine. Robert Dussey et ses hôtes ont également abordé l’importance pour le Mali et le Togo de renforcer leur collaboration dans le cadre des Organisations Internationales, en particulier en ce qui concerne l’harmonisation de leurs points de vue sur les questions d’intérêt commun et se sont engagés à maintenir une concertation permanente sur ces sujets.

Le ministre togolais Robert Dussey également fait part aux Maliens, de la volonté de Faure Gnassingbé « d’accompagner et d’aider les frères maliens à passer l’étape de la transition dans la paix et la sérénité ». Pour sa part, le président malien Bah N’Daw a salué « le soutien constant du Togo au Mali et  l’exemplarité des éléments des Forces Armées Togolaises présents dans son pays dans le cadre de la Mission Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali (MINUSMA)».


E-mail