Le représentant-résident de la BAD en fin de mission au Togo

Le représentant-résident de la BAD en fin de mission au Togo

Le représentant-résident de la Banque africaine de développement (BAD), Georges Bohoussou (photo), arrivé en fin de mission après trois années passées au Togo, a fait ses adieux au premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé, ce 2 février 2021.

Le PNUD a investi environ 6 milliards de FCFA en 2020 au Togo

Le PNUD a investi environ 6 milliards de FCFA en 2020 au Togo

Environ 6 milliards FCFA (11 millions de dollars) ont été mobilisés et investis par le Programme des nations unies pour le développement (PNUD), dans une trentaine de projets au Togo en 2020. C’est ce qu’a indiqué le 15 décembre 2020, à Lomé, Mactar Fall (photo), représentant adjoint de l’organisation, à l’ouverture des travaux de la revue annuelle des activités avec le gouvernement.

Prorogation de l’accord de Cotonou et accord politique sur un nouvel accord de partenariat

Prorogation de l’accord de Cotonou et accord politique sur un nouvel accord de partenariat

Les négociateurs en chef de l'Union européenne (UE) et de l'Organisation des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), anciennement dénommé groupe des États ACP, ont annoncé être parvenus jeudi 3 décembre à un accord politique sur le texte du nouvel accord de partenariat qui succédera à l'Accord de Cotonou. Par la même occasion, les deux parties annoncent une prorogation de l'accord signé en juin 2000 dans la capitale béninoise, expiré en février 2020, et prorogé entre-temps au 31 décembre 2020.

« L'accord, qui devra être approuvé, signé et ratifié par les parties, couvrira un grand nombre de domaines, allant du développement et de la croissance durables aux droits de l'homme, à la paix et à la sécurité, et il sera axé sur une mise en œuvre fondée sur les priorités régionales. Une fois entré en vigueur, l'accord servira de nouveau cadre juridique et guidera les relations politiques, économiques et en matière de coopération entre l'UE et 79 membres de l'OEACP pour les vingt prochaines années », renseigne un communiqué de presse publié par les deux parties.

Selon Jutta Urpilainen, commissaire aux partenariats internationaux et négociatrice en chef de l'UE, cet accord conclu ce jeudi « constitue une étape vers la nouvelle ère qui s'ouvre pour l'UE et les États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Les habitants de ces quatre régions du monde bénéficieront de cet accord ambitieux, qui nous permettra de mieux faire face aux nouvelles réalités et aux nouveaux défis en tant qu'acteurs mondiaux.»

Pour sa part, Robert Dussey, ministre togolais des affaires étrangères, de l'intégration africaine et des Togolais de l'extérieur, par ailleurs négociateur en chef de l'OEACP et président du groupe central de négociation ministériel, a indiqué que cet accord politique « ouvre la voie à un partenariat moderne et plus engagé au niveau national, régional et international ».

Processus

Selon les informations données par les signataires de l'accord politique, le texte ainsi validé sera soumis aux procédures internes nécessaires avant d'être paraphé par les négociateurs en chef, ce qui marquera la fin des négociations. Sa signature, indique-t-on, interviendra en 2021. « Pour pouvoir entrer en vigueur, l'accord doit être conclu ou ratifié par une sélection et un nombre minimaux de parties. La signature, l'application provisoire et la conclusion de l'accord seront soumises à l'approbation du Conseil, sur la base de propositions de la Commission », explique le communiqué de presse qui ajoute que ces propositions seront transmises au Conseil au début de l'année 2021 conjointement avec le texte négocié, traduit dans toutes les langues de l'UE.

« Le Conseil adoptera la décision de conclusion de l'accord seulement après approbation du Parlement européen, conformément à l'article 218, paragraphe 6, du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE) », informe  le communiqué de presse.

Nouvelle prorogation

A noter que l’accord de Cotonou, un cadre juridique qui régit les relations entre l’UE et 79 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), expiré depuis le 29 février 2020, a été prorogé, depuis, jusqu’en fin décembre. « Bien qu'un accord politique ait été trouvé, il est proposé de proroger encore l'accord de Cotonou afin de disposer du temps nécessaire au déroulement de la procédure interne de l'UE susmentionnée. L'UE accepte de proroger l'accord de Cotonou jusqu'au 30 novembre 2021, à moins que le nouvel accord n'entre en vigueur ou ne soit appliqué à titre provisoire avant cette date, mais cette prorogation doit encore être confirmée lors de la réunion du Comité des ambassadeurs ACP-UE, qui doit avoir lieu en décembre 2020 », informe-t-on.

En rappel, les négociations post-Cotonou ont débuté en septembre 2018 en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York pour "parvenir à un accord sur un nouveau traité devant succéder à l'accord de Cotonou".

Nouvel ambassadeur d’Arabie Saoudite au Togo

Nouvel ambassadeur d’Arabie Saoudite au Togo

Le nouvel ambassadeur d’Arabie Saoudite au Togo, Mishaal Bin Hamdan Al-Roqi, a remis le 15 janvier  2021 à Lomé, une copie de ses lettres de créances au ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey.

Le Togo et le PNUD font le point de leur partenariat

Le Togo et le PNUD font le point de leur partenariat

La revue annuelle des Plans de travail biennaux 2020-2021 du Programme Pays Togo-PNUD 2019-2023 s’est ouverte le 15 décembre 2020  à Lomé, par visioconférence. Elle permettra au gouvernement d’améliorer les résultats de la mise en œuvre des programmes convenus. 

Le Japon veut maintenir ses relations avec le Togo

Le Japon veut maintenir ses relations avec le Togo

Le premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé s’est entretenue le 2 décembre 2020 à Lomé avec l'ambassadeur du Japon au Togo avec résidence à Abidjan en Côte d'Ivoire Hideaki Kuramitsu.

OIF : Thi Hoang Mai Tran a présenté ses lettres de créance à Faure Gnassingbé

OIF : Thi Hoang Mai Tran a présenté ses lettres de créance à Faure Gnassingbé

La nouvelle représentante-résidente de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) pour l’Afrique de l’ouest, la vietnamienne Thi Hoang Mai Tran a présenté ses lettres de créance au président de la République togolaise Faure Gnassingbé le 21 décembre 2020 à Lomé.

Le Japon alloue 1,5 milliard de F CFA au Togo

Le Japon alloue 1,5 milliard de F CFA au Togo

Le Japon, au travers du projet KR 2020, a octroyé une enveloppe de près de 1,5 milliard de F CFA lors de la signature d'un échange de notes entre l’Ambassadeur du Japon au Togo, Hideaki Kuramitsu basé à Abidjan, et le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement rural, Antoine Lekpa Gbégbéni, le 3 décembre 2020 à Lomé.