Gilbert Houngbo reconduit à la présidence du FIDA

Gilbert Houngbo reconduit à la présidence du FIDA

Le Togolais Gilbert Fossoun Houngbo, président du Fonds international de développement agricole (FIDA) depuis 2017, a été reconduit ce mercredi 17 février pour un deuxième mandat à la tête de cette organisation spécialisée du système des Nations-unies.

« Ma première priorité sera la consolidation des réformes engagées au cours des quatre dernières années afin que la trajectoire du FIDA vers le doublement de son impact d'ici 2030 devienne irréversible », a indiqué l’ancien premier ministre togolais sur son compte Twitter.

« Alors que la pandémie dévaste toujours les zones rurales et qu’une augmentation de la pauvreté et de la faim est prévue, il est plus urgent que jamais que le FIDA passe à la vitesse supérieure (…). Aujourd'hui, c’est la Covid-19. Hier, c’était un tsunami et on ne sait pas ce qui arrivera demain. Mais la menace des changements climatiques et de catastrophes météorologiques n'a pas diminué. Nous devons nous préparer. Aucune femme ou aucun homme des zones rurales ne devrait jamais se retrouver contraint de vendre ses maigres avoirs – ou d'émigrer – pour simplement survivre », a poursuivi le natif d’Agbandi (préfecture de Blitta).

Sixième président du FIDA, Gilbert Houngbo préside également ONU-Eau, un mécanisme inter institutions chargé de coordonner l’action de plus de 30 entités des Nations Unies et autres organisations internationales qui travaillent sur les questions d'eau et d'assainissement. Il avait, par ailleurs, officié en tant que directeur général adjoint de l'Organisation internationale du travail (OIT), et a également occupé plusieurs postes de direction au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), exerçant tour à tour les fonctions de Directeur financier, de Chef de cabinet et de Sous-Secrétaire général.

Titulaire d’une maîtrise en gestion des entreprises de l’Université de Lomé et d’un Diplôme d’études supérieures spécialisées en comptabilité spécialisée de l’Université du Québec (Canada), le Togolais revendique aussi une dizaine d’années dans le secteur privé, notamment chez Price Waterhouse au Canada.


E-mail