La CEDEAO lève l’embargo contre le Mali

La CEDEAO lève l’embargo contre le Mali

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), a annoncé le 6 octobre 2020, qu'elle lève les sanctions imposées au Mali, après la formation d’un gouvernement composé majoritairement de civils la veille. L’information a été rendue publique dans une déclaration signée par le président en exercice de l'organisation, Nana Akufo-Addo.

« Prenant en compte ces avancées notables vers la normalisation constitutionnelle et pour soutenir ce processus, les Chefs d’Etat et de Gouvernement décident de la levée des sanctions sur le Mali. Ils appellent tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux à soutenir le Mali », note la déclaration qui exige également la libération des officiels civils et militaires arrêtés lors du coup d’état du 18 août 2020. L’institution sous-régionale demande également la dissolution du Conseil national du salut public, mis en place par les putschistes. 

Le 15 septembre/2020, lors d’un sommet extraordinaire, les Chefs d’Etat avaient exigé que la junte nomme un président et un premier ministre civils avant la levée des sanctions.

 


E-mail